Skip navigation

Monthly Archives: avril 2011

« Fragile » est le titre de  l’ exposition  présentée pendant l’été 2011 dans la chapelle Sainte-Marguerite à Landéda. Fidèle à la représentation du paysage, Jean-Pierre Blaise offre ses visions des dunes de Sainte-Marguerite sous forme de lavis d’encre de grand format. Ce  sont les « portraits  » des ganivelles, ces grillages de bois et de fil de fer qui jalonnent et  protègent le littoral.

Des estampes imprimées en taille-douce , des  bas-relief gravés sur bois peints, des photographies  des « talismans » (sortes d’ex-voto) animent les cimaises du lieu sacré dans le cadre de l’art dans les chapelles du Léon..

A cette occasion, un coffret intitulé « Fragile » est proposé en souscription. Imprimé à douze exemplaires il comporte des textes d’ Olivier Cousin, des photographies de l’installation fragile sur l’estran de Sainte Marguerite et une gravure (eau-forte et aquatinte). L’ensemble est contenu dans un coffret de bois gravé.

Publicités

Les peintures de sable peints à l’acrylique restituent l’ambiance des ports du Sud-Finistère. Les couleurs très lumineuses accompagnent le jeu des reflets dans l’eau, chalutiers, immatriculations, bouées,  gréements.

Bois et acrylique

 « Amers » dans le ster à Plobannalec-Lesconil, juin 2008

Les sculptures de bois que je me plais à nommer « Amers » resteront encore debout dans le silence de cet étonnant univers.

 C’est ce que je viens souvent chercher sur l’estran: le silence, pour une réflexion plus intense. Parfois l’idée surgit rapidement ; je me saisis de la tronçonneuse et je transforme les bois qui prennent une nouvelle vie en s’associant dans un rapport harmonieux avec une autre sculpture ou toile sablée et gravée ».

Puis la couleur anime les bas-reliefs, les rondes-bosses. Des feuilles de cuivre gravées et découpées viennent parfois s’y fixer et épouser les volumes créés par les outils. 

« Rêves de pierre » a été réalisé avec la complicité de l’écrivain Olivier Cousin. Les pierres sculptées des églises et des châteaux sont les « portraits » des caravelles, carvelles, chaloupes sculptées aux XVe, XVIeet XVIIe siècles dans le Finistère, plongées dans des ambiances à la Turner, Le Lorrain, Charles Cottet ou Caspard Friedrich. Les sujets abordés rappellent aussi les voyages en kayak de mer, îles Scilly, île de Mull en Ecosse ou tout simplement la côte bretonne.

 

 
eau-forte et aquatinte
 Saint-Guénolé, Penmarc’h, eau-forte et aquatinte, 30*40

Eglise Saint-Julien en Poulgoazec, eau-forte et aquatinte 20*30

Chapelle Saint-Nicolas, Roscoff, eau-forte et aquatinte,20*30